Confinement, jour 5.

L’un connu, l’autre imprévisible

Sans doute l’avez-vous compris en lisant le titre de mon blog, l’inconnu est le moteur de mon existence. Trente-trois ans m’ont été nécessaires pour le comprendre et l’accepter. Depuis toujours, un papillonnage compulsif a orienté ma vie professionnelle et personnelle. Chaque situation de routine a toujours été un prétexte pour la fuite. Je ne sais pas si ce besoin est inné, ou s’il découle de mon vécu, mais il est là, comme une étincelle qui se déclenche à la moindre menace de prévisible.

Continue reading « Confinement, jour 5. »