Trait d’union

Au temps où les salles de spectacle, les restaurants, les cinémas, les bars, les médiathèques, les musées et tous les vecteurs de lien social et de créativité sont considérés comme « non essentiels », je vous propose une évasion photographique où tout devient possible, où la frontière entre la réalité et le rêve s’efface grâce à toutes ces personnes essentielles à notre monde. À travers cette série je souhaite prouver tout mon soutien, mon engagement et mon infinie reconnaissance à chaque créateur et créatrice de lien social.

J’en profite pour lancer un appel à toute personne souhaitant participer à cette série. N’hésitez pas à me contacter via mon site internet, Messenger ou Instagram.

Trois petits tours et puis s’en vont

« Un jour, j’entre dans l’ascenseur avec mon monocycle. Lorsque les portes s’ouvrent, je me retrouve devant les yeux ébahis de deux petites filles, émerveillées comme si une fée venait d’apparaître. Moi qui suis artiste non essentielle en ce moment, je me suis dis qu’être spectaculaire n’avait pas tant besoin de théâtre. Les ascenseurs, c’est bien aussi. »

Emmanuelle Gros, conteuse

Nourriture intellectuelle

« La nourriture que je cuisine remplit l’estomac, mais le cœur que j’y mets est destiné à semer le bonheur dans la tête des gourmets. Un restaurant n’est pas seulement un lieu où l’on mange. C’est un espace de rencontre et de lien social essentiel. »

Jonathan Traventhal, chef cuisinier.

La rosée de bonne heure

“Le lien social est un élément essentiel dans ma vie quotidienne. Nous sommes des humains, et chaque individu perçoit le monde à travers un prisme personnel. J’aimerais que l’on réussisse à se rassembler, malgré ce référentiel différent. Je découvre au jour le jour ce que les gens sont capables de réaliser en transformant leurs perceptions d’eux-mêmes et des autres.”

Ludovic, technicien à La Ressourcerie Culturelle.

Culture vertueuse

« En tant que responsable de la vie sociale et collective, j’accompagne les collégiens dans leur quotidien. Je trouve que les adolescents ont tendance à se sous-estimer. En les aidant à s’ouvrir au monde extérieur et aux autres, ils découvrent qu’ils ont des talents. Cela les valorise et leur permet de mieux se connaître. Les personnes qui n’ont pas assez de liens sociaux sont généralement malheureuses, j’essaie donc d’apprendre aux adolescents la communication, la compréhension de l’autre et des différentes cultures pour réussir à vivre ensemble et à se tourner vers l’extérieur. »

Betty, Responsable de la vie sociale et collective du Collège Edgar Morin.

Course contre la montre

« Ma vie d’athlète est une course contre la montre. Je cherche continuellement le dépassement de moi même. Les salles de sport étant fermées, j’ai dû trouver des alternatives. Le corps de mon entraîneur a même remplacé mes altères habituelles ! »

Jimy, athlète semi-professionnel.

Vague sonore

« Mon travail de technicien du son consiste à retranscrire les émotions que les artistes veulent transmettre à leur public. La mission est réussie lorsque je vois toutes ces têtes devant moi vibrer d’une énergie commune. Une vague d’émotions parcourt alors la salle de spectacle : des rires, des larmes, de la rage ou un défouloir. »

Mickaël, Technicien du son.

La roue tourne

“La roue est une des plus anciennes inventions de l’humanité, et le cercle est un élément central de mes créations artistiques. Il symbolise les cycles du jour et de la nuit, mais aussi des saisons, tous deux ayant une signification importante dans mes voyages, mais aussi l’effet méditatif des mouvements répétés, et le concept de cercle fermé, par association de points.”

Shahin, voyageur à pied autour du monde avec une roue de gymnastique (Rhönrad)
Artiste, photographe, acrobate et chorégraphe.

The wheel spins

“The wheel is one of the oldest and most important inventions of humankind, and the circle as its essence is the central element of my activities as an artist. The circle symbolizes repeating cycles; not only night and day, or the cycle of seasons, both of which take on significant meaning in my travels, but also the meditative effect of recurring movements, and the concept of closing circles, bringing disparate points together.”

Shahin, world foot traveler with his Gym Wheel (Rhönrad). Artist, photographer, acrobat and choreograph.